[17 10] il avait pulvérisé tout le

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

il avait pulvérisé tout le monde, est-ce que c’est une vraie alerte ? petite inquiétude, c’est tellement rare, il n’est pas invincible, il y a de quoi faire, il n’y a pas une couverture suffisante pour l’empêcher de penser, je suis prudent, un peu fourbe, il peut se passer des choses, incroyable ! c’est revenu, fabuleux ! je croyais que c’était fini depuis longtemps, comme une fusée, parfaitement touchée, on l’a vu rarement, déjà la qualité du retour, évidemment, pas du tout manchot, c’est très négatif, mais aussi très rare, à chaque fois il a une réponse, rien n’a été facile pour lui, c’est aussi rarissime et étonnant, on peut compter sur lui pour mettre beaucoup de pression, c’est homérique, il peut y avoir un petit relâchement, très lucide, il évolue pas dans le bon sens, lucide et malin, qu’est-ce que vous pouvez faire d’autre ? c’est étonnant, c’est peut-être ce qui m’étonne le plus, c’est tellement rare, un cauchemar, il faut vraiment qu’il soit là, je suis d’accord avec vous, elles ne le verront pas, c’est presque trop surprenant pour être réel, on oublie que les bras c’est quand même nécessaire, quelle vigilance de part et d’autre, belle variation, la réponse est très très bonne, il fait une faute mais on peut comprendre pourquoi, incroyable, il vient de mettre un terme à une série, inquiétude, il semble un petit peu préoccupé, c’est très rare, une espèce de sidération qui tombe en même temps que la pluie, la sidération tombe sous forme de pluie, il tente sa chance le petit bonhomme, les conditions vont être très différentes, il a fallu s’y reprendre à plusieurs fois, c’est mal le connaître, il faut avoir de l’estomac, l’homme noir, le corbeau, il a l’esprit un petit peu ailleurs, ça peut commencer à gamberger très fort et c’est pas forcément à son avantage, étonnant, c’était limite, c’était pas mal fait dans sa tête, mais il a abandonné physiquement, il s’est relâché vis à vis de soi-même, il est resté là-bas, collé derrière la ligne, après, il a dû se rendre compte, un petit peu de fatigue, ou quelques gouttes de pluie et tout change, ça marche quand même, vous êtes capables de jouer à l’intersection, j’ai rêvé, il était tout près, il lâche le morceau, attention à la zone de concentration, ça peut coûter cher, il va modifier sa tactique, ça va l’user, c’est extraordinaire, énorme ! une donnée importante, c’est qu’il en a marre, ça marche, ça réussit, tant mieux, de nouveaux parapluies qui s’ouvrent, elle est longue, pardon, il faut vérifier la trace, notre spécialiste météo ne connaît pas la pluie, c’est très noir derrière, peut-être une interruption, là c’est sérieux, à droite, à gauche, il prend un tout petit peu moins de risques que tout à l’heure, y’a un moment où ça va compter, il reprend les commandes, je ne sais pas si ça veut dire qu’il doit rester seul