[09 53] aucune contrainte ne s’appliquera

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

aucune contrainte ne s’appliquera quand on dépassera le seuil, vous avez toute une réflexion sur l’objet social, une vague va être actée, différentes briques vont être posées aujourd’hui, ça va créer un choc, un choc de 1 point, c’est pensé, c’est écrit, ça va donner un nouveau visage, redéfinir, quel est votre sentiment général, globalement ? à la hauteur des défis que doit relever la France il y a une erreur de dispositif de départ, c’est très bien, modifier l’environnement c’est très bien, mais on n’a pas traité le sujet majeur, si on ne traite pas le point de départ on n’aura pas résolu le problème, faciliter le rebond c’est bien, mais on ne rassure pas en amont, la même performance dans d’autres pays on en est loin, en taux, pas en volume, ce serait des défaillances en moins, est-ce que c’est un sujet ou est-ce que ce n’en est pas un ? c’est plutôt une bonne nouvelle d’enlever des bâtons dans les roue, ça va plutôt dans le bon sens, mais ceux qui vont se frotter les mains ce sont les marchands de pansements, si on ne traite pas en amont on n’y arrivera pas, pourquoi est ce qu’on a plus de défaillances qu’ailleurs, on a des problèmes, trésorerie, financement, les seuils, très bonne mesure, le premier impact c’est l’oxygène du coureur, on est en plein Mondial alors justement, trente pourcents des joueurs avec des problème d’oxygène et vous croyez qu’on va gagner le match ? ben on n’y arrivera pas, la tuyauterie est tellement complexe, à la hauteur des ambitions, je rejoins totalement ce qui vient d’être dit, il nous manque les réponses sur les transmissions, les financements, les taxes, les outils sont très performants sans fiscalité, c’est parfait, le vrai problème et la vraie entreprise, on regrette que ce soit plafonné aussi bas, il en va de la vitalité, ce sont ces entreprise qui énergisent, ça n’existe que chez nous, elle est pénalisée, il nous manque ces trois points là, il faut la réconcilier avec le pays, y’a des amendements qui peuvent la tuer, tout le monde le connaît, tout le monde sait ce qu’il faut faire, en faisant sauter le seuil, y a-t-il une avancée ? il faut donner le temps, donner du temps pour passer le seuil, c’est une vraie avancée, un sujet, faire preuve de pédagogie, contre l’avis de tous, avec ce seuil qu’on fait bouger on va avoir le temps de s’adapter, on va montrer que ce qu’on nous présente comme une attaque est en fait une barrière à franchir, continuons dans l’intelligence, on pourra avancer sur les autres seuils pour les passer de façon intelligente, le déblocage, on va tranquillement ne plus être inquiet, je trouve ça très habile, y’a une vraie écoute, la participation ça créé du consensus, le fait qu’on l’assouplisse est très positif, c’est un mal français, on ne sait toujours pas pourquoi, ça aurait permis de participer à cette réconciliation, maintenant attendons de voir, cette histoire de sas est la meilleure façon d’aborder tous les problèmes, ça permet de lisser ou d’attendrir tous les problèmes, tous les sujets devrait se mesurer à l’aune de l’impact, bien sûr on va en parler après, tous les freins, tous les étaux, les comptes allégés qui nécessitent la coordination, c’est un acquis, c’est une activité en soi de coordonner, c’est effarant en temps et en coût, le dernier point je me souvient plus, ah voilà, on allège, on fait des choses enfin normales, bien entendu qu’il y a une inquiétude, ça ouvre la voie à la contestation, avoir une contestation tous les matins je suis pas certain qu’on n’en a pas pris conscience, quand on donne du poids à quelqu’un, il l’utilise, ça va pousser les gens dos à dos, on va nous accuser d’être rétrogrades, c’était pas nécessaire, y’a plein d’autres moyens possibles, il faut que ce soit orchestré, correctement