[14 12] on a juste envie d’être

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

on a juste envie d’être bien et j’ai trouvé pour vous la solution, c’est juste absolument magnifique ces paysages qu’on découvre, retrouvez tout l’été les meilleurs moments, personne n’est parfait, cent jours essayés cent jours remboursés, les architectes reconstruisent partout dans le monde, alors comme moi soutenez, merci, samedi relevez un défi inédit, on se sent consommateur jusqu’au bout des ongles, les gens me prennent pour un dingue mais l’histoire les intéresse, samedi à 20h40, combien payer pour votre chambre d’hôtel ce soir ? à vous de choisir, vous avez le choix, vous pouvez comparer, vous pouvez décider, tous les coups sont permis, votre programme en toute liberté, capturez les plus belles photos de voyage, des terres imaginaires, les pôles contiennent l’essentiel des réserves d’eau, l’empire du froid est aussi le livre d’histoire de l’atmosphère terrestre, c’est extraordinaire, ce désert gelé daigne aujourd’hui livrer au compte-gouttes quelques uns de ses secrets, Nicolas Hulot et son équipe sont allés au Groenland, ils remonteront le cours du temps au cœur de la calotte glaciaire, un des nombreux fjords qui lacèrent toute la côte ouest, un long vagabondage océanique, la civilisation du phoque, leur vie inféodée à la présence du chien, une nature parmi les plus difficiles et les plus hostiles, impacté par le recul des glaces, un milieu de vie assez exceptionnel, Nicolas Hulot et son équipe iront à la rencontre de l’ours polaire, en terre canadienne, pilotés par Mickael, nous lèverons le voile sur le rêve arctique, on ne rêve que d’y revenir, symbole de rêve, envoûter les hommes, dans la baie d’Hudson notre équipe rencontre un spécialiste, c’est un prédateur solitaire, il obéit à un strict cérémonial, c’est un jeu brutal mais cordial, son comportement est étrange, inhabituel comme cette pluie qui ne cesse de tomber, les plantigrades sont à bout de souffle