[16 59] difficile d’intervenir avec détermination

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

difficile d’intervenir avec détermination, il est venu de loin, de derrière, ça a été tranquille, à force de les laisser venir on a de la qualité, y’avait tout, y’avait la vigilance défensive, on est capable de s’emmêler les pinceaux, mais le positionnement, on y revient, pour permettre cette liberté, malgré tout elle a été suivie, même si elle était prévenue, avec un volume très très impressionnant, beaucoup de complémentarité, dix mille euros à gagner, tirage au sort de 16 juillet prochain, allez, changement de physionomie, ils vont devoir se montrer un peu plus, ils vont devoir lâcher des espaces, gros gros temps fort, cet ultra-réalisme dans cette situation-là, si ça s’appelle pas du réalisme c’est à n’y rien comprendre, d’abord les retrouvailles, ondes de communication, c’est un peu la problématique, il y a de la distance, il y a de la distance offensive, y’a moins de jambes, les plus fraîches, les plus fortes arrivent à continuer, oh le beau placement, c’est pas terminé, regardez, et là ça plonge et c’est imparable, mais tactiquement c’est quand même bien fait, c’est le choix, il se retrouve dans le duel, il faut mettre de l’opposition, ça fait la différence avant la pause, ils ont pris un coup sur la tête, d’où l’inquiétude légitime, même s’il est très très loin d’être un homme à s’enflammer, alors qu’il se plaint auprès de l’assistant d’avoir été poussé dans le dos, c’est difficile de faire la différence, il peut surcompenser la solitude, très audacieux, la distance était bonne, la direction moins bonne, ça c’est une solution, sur le côté ce sera compliqué, c’est un peu à désespérer quand même, la fermeture est importante, sans se poser de questions, ça sera de plus en plus compliqué, il y a tellement d’espace entre les lignes justement pour leur permettre d’être plus proches, il se retrouve bien esseulé, il va être obligé de faire la différence, et sur la peine ça ne donne rien, ça agace, ça aussi c’est une problématique quand l’adversaire pointe sur vous comme ça, il faut essayer de le trouer, ça c’est pas très intelligent, mais quel boulot effectué, la complémentarité entre les deux, c’est pas terminé, c’est fini, c’est fini, on n’a pas pu renverser la solution, le petit geste juste, intéressant, avec la gestuelle qui correspond