[12 23] pleure pas ma chérie s’

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

pleure pas ma chérie s’il te plaît, non mais ça fait un an que je suis avec, je veux pas lui faire de peine, comme ça c’est clair au moins, ferme ta gueule enfoiré, salut, ça va toi ? non, mais j’ai bien dormi, tant mieux, toujours pas de nouvelles, et alors ? et alors j’étais dans ses bras quand même, mais j’étais chez lui, et alors tu as tout à fait le droit, on s’en fiche de ce qu’il se doutait et justement la première fonction d’une femme c’est de faire croire à l’homme ce qu’elle dit, je lui ai fait croire que c’était un médecin, il était amoureux, ça lui laissait une porte de sortie, crois-moi, ça va marcher, crois-moi, tu passes par sa fille, elle t’aime bien elle, je suis sûre qu’elle parlera à son père, salut les filles, j’ai préparé un super petit dej, non mais j’ai pas faim, je vais aller au cimetière, non mais je vais dire un truc super banal là, mais la vie continue quoi, c’est vrai la vie continue, salut, Fanny dort toujours ? ouais tu la connais, on est rentrés tard du studio, tu en veux toujours autant à Lali ? arrête, et alors elle est allée pourquoi chez Franck ? elle est malheureuse, ok d’accord, on va pas y arriver ce matin, je trouve ridicule de vous prendre la tête pour des conneries, thé ou café ? des conneries, c’est pas important pour toi, faut pas que tu forces trop, je crois que ça suffit pour aujourd’hui, ma légitime monsieur, nous sommes un couple marié, m’enfin faut pas qu’il abuse, dis-lui toi aussi, t’entends ce que dit la dame ? attention à la branche, faut pas que tu te crèves un œil, bon allez moi je vous laisse, tu t’occupes de lui hein ? une femme comme ça ça faut tout l’or du monde, et toi ta Suissesse ? bon je l’ai laissé roupiller, je peux te parler ? tu es plus que mon pote, t’es mon frangin, j’en ai marre que tu sois malheureux, admettons, tu te fais chier avec Ingrid ça se voit, elle baise comme une déesse mais c’est pas suffisant, t’es pas amoureux, et la tendresse bordel ? j’ai beaucoup d’affection pour cette fille, la tendresse ça suffit pas, il est où le Nico fier et conquérant que j’ai connu ? c’est quoi cette sorte d’épave que tu es devenu ? on dirait deux vieux papys qui discutent sur un banc, arrête avec Nicolas il est pris, il est englué dans son fromage suisse, elle a rendez-vous au cimetière, c’est pas sain qu’elle y aille tous les jours, c’est pas comme ça qu’elle va s’en sortir, il faut qu’elle sorte de ça, je vais lui parler, tu regardes trop la télé toi