[20 30] c’était il y a deux

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

c’était il y a deux jours, il a fait une faute, que j’ai vécu comme une trahison, protéger au sens général du terme, c’est pas le rôle de l’exposer, une grosse faute, une grosse bêtise, je me considère pas comme un proche, travail, engagement, dévouement, proximité c’est pas une notion pour moi, n’a rien à voir, on essaye de l’atteindre, en terme de déferlement, ça part d’agissements réels, qui n’a rien à voir là-dedans, mon statut, ma fonction, organiser, coordonner, très simple, très basique, c’est comme ça qu’on vous a connu, est-ce que vous vous dites j’ai pété les plombs, non, et ce qui se passe avant, je considère juste avoir été confronté, une réaction de citoyen, des gens qui sont pour moi des délinquants, des geste vigoureux, mais aucun coups, raideur cervicale, il faut regarder les images, un lance-grenade par un crs, gestes vigoureux portés, quelqu’un qui n’a pas réussi à être maîtrisé, que se passe-t-il pour qu’il décide lui-même, y’a une réalité, en tant qu’observateur, j’ai été invité, qui m’a convié, et j’ai répondu favorablement, c’est la politique courante sur le terrain, pour pas qu’il y ait de confusion, oui il me dit y’a un problème, venez me voir, vu ensemble, et je lui ai expliqué, et que moi à ce moment-là, et le plan il est lequel, il peut pas se voir, d’un point de vue de l’image, je l’ai même mal vécu pour tout vous dire, pour tout vous dire, avec qui que ce soit, j’ai pas constaté, j’ai pas pris beaucoup de vacances, j’ai vécu ça comme une humiliation, ce qui m’intéresse c’est les déplacements, j’ai organisé quelques événements, si le journal n’avait pas révélé, il se déplace minimum trois fois, un précurseur