[18 32] on vous confirme qu’il

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

on vous confirme qu’il est climatisé, c’est parti pour une heure de bonheur, vous allez vous habituer, vous allez vous attacher, je crois oui, et à nos auditeurs aussi, bienvenue au club, une friandise pour commencer, à consommer sur place, un morceau qui a le don mais on n’était pas né, non, gloire du sax ténor qui va ce soir encore jouer pour les petits veinards, une des épées de la période, un grand spécialiste des balades, un des plus fameux standards du jazz, indispensable, sa musique le devance, on l’écoute, à l’instant pour ouvrir ce club, ces messagers du jazz, j’ai parlé un petit peu trop vite, il en a fait des supers mais pas là, j’ai parlé trop vite, s’il y en a qui veulent s’y rendre, l’âge de monsieur est avancé, il a toujours la forme, le beau son tout rond, c’était à l’olympia, flanqué de quelques pointures, dernier survivant de cette équipe, il le disait en introduction, il la transporte dans le monde qu’on lui connaît, très suave, très californien, parfait pour cet été, c’est un live à paris, fouiller dans le catalogue pour notre bonheur, on l’écoute et on vous fait les présentations juste après, il part pas ? il veut pas ? il est pas connu du tout mais il va pas être connu du tout si on peut pas le passer, ah mais ne vous mettez pas la rate au court-bouillon, vous l’avez là notre griot irlandais ? alors on le passe, il était bien là, c’était limite s’il voulait sortir, des histoires de vies c’est ce que dit la publicité qui lui est faite, il vous a séduit, la pochette avec un travail graphique complètement loufoque, qui sort cet album, complètement déstructuré, tout est à cette image, ça aussi c’est pas mal, en avant