[18 00] bonjour bonjour bonjour, cent six

PROCÉDURE

pendant 30 mn environ
noter les phrases diffusées sur les ondes (tv, radios)
sont retranchés certains mots (manque de rapidité ou choix instinctif)
reste un texte court – en titre l’horaire de fin de la prise de note, suivi des 5 premiers mots

cf VISÉE

 

 

bonjour bonjour bonjour, cent six victoires, cent vingt-huit mille euros, nous avons parlé de musique et de boîtes de nuit, est-ce que vous aimez ces lieux de perversion ? évidemment, j’ai une vie aussi, vous y alliez pourquoi alors ? pour danser, incroyable, on devrait vous remettre une médaille, le rock, la pop rock le reggae, adolescente vous aviez des posters dans la chambre ? non ? c’était des sportifs de hand, on avait compris, j’avais tout de même des tennismen, attendez j’ai quarante-huit ans, j’avais mcenroe, pas borg c’était la fin de borg, mcenroe c’est plus mon style, borg ça m’ennuyait, non je peux plus, donc j’évite, j’aimerais bien le garder celui-là, voici alexandre jean et sonia, allez on y va ? on joue ? tout va bien ? très bien, merci, parfait, vous êtes dans le commerce du bois ? du bois, du bois ou de maisons de bois ? tout est en bois, non, non, c’est raboté dégauché travaillé assemblé, c’est la boîte qui fait ça, une entreprise de charpentes et de tailles aussi bien que de murs, tout une maison peut être en bois ? très bien, on monte des murs, on monte un plancher en bois et après on a du bois, quand il est traité, ça me parait pas très solide, le pin, évidemment, faudrait être bête pour pas savoir qu’il est solide, et donc des immeubles mais où ? personnellement j’en ai jamais fait, j’ai lu dans un magazine professionnel du bois, sur paris, mais je saurais pas vous dire précisément où, ça va de la cabane à des chalets, des trucs plus costauds ? non, non, le mas provençal ? on fait des maisons à tendance néo-provençale, avec des génoises, on est mieux isolé, kif-kif, j’adore, j’adore, tellement gentil de se mettre à mon niveau, château lapompe, l’eau du robinet, on encourage de plus en plus à boire l’eau du robinet