[18 17] ils se rendent bien compte

 

 

ils se rendent bien compte que ça pèse sur les comptes – que c’est pas très favorable aussi – qu’aujourd’hui dans la société qu’est-ce qui compte c’est quand même d’avoir un cdi – de l’autre côté qu’est-ce qu’on entend – on n’a pas trop envie d’ouvrir le dossier mais on sent bien qu’il faut faire des efforts – vous voulez dire que des deux côtés chacun agit dans son meilleur intérêt et que la permittence c’est plus intéressant – c’est dans le viseur – c’est un effet pervers – là on le voit parce qu’il est dans la reprise – ils peuvent pas dire autre chose que ça mais dans certains secteurs il y a les mauvais élèves qui jouent de ça – elles ont très bien compris qu’il avaient tout à y gagner – un exemple ancien et coûteux qu’il est même difficile de citer ici à la télévision – les prestations c’est presque un milliard quatre cent mille en résumé les salariés payent l’effort culturel de la france – ils sont dans un système où tout le monde est bien content que ce soit les autres qui payent pour eux – ça peut paraître une bonne idée – c’est la contre-partie du deal – l’idée de cumuler c’est qu’on rémunère mieux – souvent c’est des bas salaires – souvent y’a des dérives – les entreprises peuvent capter ce phénomène-là sans assumer le salaire qui va avec – c’est quand même précaire – donc vous pouvez pas le faire quand vous avez une famille un loyer à payer – on va donner une prime aux vertueux – les besoins sont pas les mêmes – on va faire des règles différentes – ce sera vite une usine à gaz – créer des incitations entre des petits boulots et du chômage ça ça coûte cher – je suis pas sûr que la question soit comprise ainsi – ce débat il faut l’extraire un petit peu – faut pas croire que c’est à chaque fois du calcul
(tv, f5 cdansl’air)
~>toutes les sources
~>procédure
~>visée