[11 25] ici la force de travail

 

 

ici la force de travail était accaparée par une élite très restreinte – on les envoyait cultiver les fermes ou extraire de l’or et de l’argent des nombreuses mines – les conquistadors devinrent bientôt des nantis oisifs – la mobilité sociale était inexistante – ces terres encore aujourd’hui suffisent à peine à assurer la subsistance des locaux – la foule se presse sur les marches de la chambre de commerce – le pouvoir sera renversé – la révolution va condamner le continent à deux siècles de sous-développement – il était une fois un grand général qui renversa un empire pour le remplacer par la plus grande des démocraties que le monde ait jamais connues – l’enfant chéri c’est bolivar – pourquoi la démocratie et le capitalisme n’ont pas pu prospérer – des noms plutôt incongrus en plein caracas – de nombreux soldats irlandais se sont battu pour la démocratie – certains de ces soldats sont des vétérans attirés par des promesses de terres – ils combattent de l’atlantique au pacifique – nombre d’entre eux trouvent la mort – la capitale sera bientôt entre leurs mains – tout va bien tant qu’ils avancent cachés – malgré le carnage ils tiennent leurs positions – la charge qui s’ensuit reste un des faits militaires les plus glorieux – enfin la route était ouverte – de nos jours il est révéré idolâtré même – pourtant en y regardant de plus près le concept est très différent de la notion de liberté – il tourna le dos à la démocratie – il était en fait plutôt méfiant – c’est un miracle pour un système aussi faible – le cœur du problème ce sont les inégalités avec la population indigène nettement plus nombreuse – la démocratie est un pari risqué – nos concitoyens ne sont pas encore prêts
(tv, histoire)
~>toutes les sources
~>procédure
~>visée