[17 37] je pense que les humains

 

 

je pense que les humains que nous voyons sont toujours actifs – ils ne sont pas tranquilles – ils font ce qu’ils peuvent – ils ne peuvent pas s’arrêter – ils ont tous des physionomies et les choses sont aussi abîmées que les humains – l’espace est dévergondé – les gens sont toujours très élégants – y’a les chapeaux qui sont importants – les hommes ont toujours des chapeaux quand ils dorment – ils ont toujours des chapeaux sur la tête – y’a toujours un côté normal naturel et fantastique – alors ici y’a des trésors – y’a des petites choses que je ne montre pas parce qu’ils sont mon petit jardin secret – disons parce que je les garde pour moi – en plus de tout ça y’a tout mon travail – waow – yes – c’est une technique très simple ça me correspond très bien – la ligne comme ça un peu brutale – c’est un noir très bizarre – un noir de fumée – non moi j’aime beaucoup cette technique – qu’est-ce qu’il y a ici – ce sont des souvenirs – quand j’ai voyagé avec mon père je voyais tous ces personnages avec des couteaux – je peins ce que j’ai dans ma mémoire – je travaille beaucoup sur ma mémoire – j’ai fait des tirages courts à l’époque – tous les personnages que je fais y’a un côté caricature – c’est de l’impondérable – c’est quelque chose que j’ai pas voulu – ça sort pas d’une autre manière
(tv, museum)
~>toutes les sources
~>procédure
~>visée